Wednesday, October 31, 2018

Patti Smith dédicace @ Ecume des Pages, Paris 31 Oct 2018

Patti Smith dédicace @ Ecume des Pages, Paris 31 Oct 2018
Petite séance de dédicace dans cette célèbre librairie du Boulevard St Germain située à coté des Deux Magots et du Flore.
Organisée et décidée la veille, Patti Smith trouvant que ce serait sympa de signer son dernier livre  (et d'en vendre quelques exemplaires ) ici alors qu'elle se baladait dans le quartier.
Heureusement ce n'est pas l'émeute comme lors de ces deux dernières séances de dédicace chez Gallimard en 2017 et 2016.
Ambiance bon enfant même si Patti annonce d'emblée qu'elle signera juste son livre sans le personnaliser parce que cela prends trop de temps...


Dédicace Patti Smith @ Librairie Gallimard, Paris, 17h, 11 Novembre 2017
Dédicace Patti Smith @ Librairie Gallimard, Paris,  05 Avril 2016
 Débat- rencontre avec Patti Smith @ Théatre de la Bastille, Paris, 09 Avril 2016 Autour de son livre M Train

Wednesday, October 24, 2018

Cat Power - Jean Louis Murat @ Studio 105, Maison de la Radio, Paris 24 Oct 2018

Cat Power - Jean Louis Murat @ Studio 105, Maison de la Radio, Paris 24 Oct 2018
Affiche double qui peu paraître saugrenue au premier abord mais en y réfléchissant bien, les deux ont des points communs : ce sont deux âmes torturés et musicalement, ils sont assez proches.
Chan Marschall, débute les hostilités en nous fournissant une belle prestation: elle est souriante et en voix même si elle semble toujours un peu torturée, se tordant les bras ou les mains ou en faisant des gestes en direction de je-ne-sais-qui quand ce n'est pas au technicien pour donner des indications afin de régler son micro.
Cela fait plaisir de la voir en bonne forme, ce n'a pas toujours été le cas.
Puis c'est au tour de Jean Louis Murat de clôturer la soirée. On ne connaît pas vraiment et c'est certainement une grosse erreur, maintenant réparée.
D'après les connaisseurs du bonhomme, nous avons eu droit à un concert extrêmement "posé" musicalement, c'est d'habitude beaucoup plus rock, pour une fois on ne va pas se plaindre d'un concert à la cool.
Les chansons sont superbement desservies par un son aux petits oignons:  une basse bien chaleureuse, une batterie discrète et des petites interventions au clavier qui apportent de la couleur, juste ce qu'il faut: superbe. Et puis bien sur, la voix langoureuse de Jean Louis Murat pour un trip dans l'Americana ( indie-folk) de toute beauté.
J'ose à peine le dire... mais on a presque préféré son set à celui de Chan.


 ARCHIVES:
 CAT POWER @ Yoyo, Palais de Tokyo, Paris, 07 Juin 2018
 Cat Power solo @ Gaité Lyrique, Paris Oct 30 2014
 CAT POWER @ Olympia, Paris July 17 2013
 We Love Green Festival with CAT POWER @ Parc de Bagatelle, Paris May 31 2014
@ Olympia 01 Juin 2008

Al Pacino @ Théatre de Paris 23 Oct 2018

Al Pacino @ Théatre de Paris, 23 Oct 2018
Seconde soirée en compagnie de Michael Corleone.
Une salle bien garnie , officiellement complète mais ou subsiste quelques sièges libres y compris au premier rang.
Un public un peu plus chaud qu'hier, des questions des spectateurs un peu plus pointues -la veille c'était limite quelques fois- Un Al Pacino en meilleur forme et un "show" légèrement différent même si les grandes lignes ont été respectées. Léa Salamé a été un peu plus préparée que la veille, peut être plus détendue aussi.
De l'avis de pas mal de gens, y compris du théâtre, et de nous.... ce soir était meilleur.
Encore un grand moment.




Tuesday, October 23, 2018

Al Pacino @ Théatre de Paris, 22 Oct 2018

Al Pacino @ Théatre de Paris, 22 Oct 2018
Un monument du cinéma américain sur une scène Parisienne, c'est un privilège rare et le patron de Vente Privée (et propriétaire du Théâtre de Paris) Jacques-Antoine Granjon et son associé Richard Caillat ont du y mettre le prix pour faire venir la Star, d’où des tarifs assez élevés de 90 euros pour les places les moins chères à 950 euros pour le pack premium ( place dans les premiers rangs plus cocktail de 30 minutes en compagnie de la star et photo).

 Ça été l'effervescence dès la mise en vente des billets, malgré tout une petite campagne d'affichage a été nécessaire dans le métro ainsi que ces derniers jours sur les Colonnes Morris pour remplir.
 C'est aussi l'effervescence devant le Théâtre de la rue Blanche: curieux, chasseurs d'autographes sont sur les dents pour essayer d’apercevoir Serpico lors de son arrivée, la police veille ainsi qu'un conséquent service de sécurité, on n'est jamais trop prudent.
La séance de ce soir affiche officiellement COMPLET même si nos services de renseignement nous indiquent qu'officieusement il reste quelques places de libres, idem pour demain.

 A l'intérieur, dans le hall d'entrée,  l'ambiance est plus détendue; quelques People ont fait le déplacement: Jean Réno, Patrick Chesnais (toujours aussi souriant), Mathilda May ( toujours aussi délicieuse ),Cristiana Reali, Nabilla (!?!!).
 On sent la tension monter d'un cran lorsque les "lumières s'éteignent" à 20h45, enfin pas complètement elles resteront allumées dans la salle pendant tout le spectacle ?!
Léa Salamé qui a été choisie pour animer les débats, nous présente Le Parrain avant de s’éclipser quelques minutes, le temps qu'une compilation des meilleures scènes de l'acteur défilent sur l'écran géant.
Il apparaît enfin, sous un tonnerre applaudissement ! Al Pacino est devant nous en chair et en os après des mois d'attente pour nous présenter son "One man show" pour la première fois en Europe continentale. Il l'avait déjà présenté à Londres en 2015.
 Al Pacino nous fait son show, nous raconte des anecdotes sur sa vie: son enfance, sa découverte du cinéma, ses premiers pas au théâtre ( le "Living Theatre"), ses débuts au cinéma.
Quelques anecdotes savoureuses sur le Parrain et ses rencontres avec Coppola alors qu'il était sur le point de se faire virer du tournage du film, comment il a refusé Star Wars...le tout secondé par Léa Salamé qui le "recadrait" de façon à avoir un fil conducteur à la soirée alors qu'il partait dans des impro sur d'autres sujets. Elle s'en est sorti honorablement même si la pauvre a tout de même été à coté de la plaque plusieurs fois.
Le public a aussi pu poser des questions, pour cela plusieurs micros ont été disposés en parterre et en corbeille puis Léa Salamé a laissé Al Pacino seul en scène pour la fin du spectacle pendant laquelle il parlera plus de ses coups de cœur Richard III, Salomé, Oscar Wilde.
Plus de deux heures d'un "One man show" passionnant, drôle, interactif, captivant.
Une belle soirée.

Le spectacle terminé, vient le moment de la "pigeonnade" de la soirée: le sois-disant cocktail en compagnie de la star pendant 30 min.
En fait chacun défile un à un dans un studio photo improvisé, après avoir bu un verre au bar, pour poser à coté de la Star, clic clac kodak, 10 secondes à ses cotés pour 950 euros.
Il ne faut pas être difficile.