Tuesday, October 23, 2018

Al Pacino @ Théatre de Paris, 22 Oct 2018

Al Pacino @ Théatre de Paris, 22 Oct 2018
Un monument du cinéma américain sur une scène Parisienne, c'est un privilège rare et le patron de Vente Privée (et propriétaire du Théâtre de Paris) Jacques-Antoine Granjon et son associé Richard Caillat ont du y mettre le prix pour faire venir la Star, d’où des tarifs assez élevés de 90 euros pour les places les moins chères à 950 euros pour le pack premium ( place dans les premiers rangs plus cocktail de 30 minutes en compagnie de la star et photo).

 Ça été l'effervescence dès la mise en vente des billets, malgré tout une petite campagne d'affichage a été nécessaire dans le métro ainsi que ces derniers jours sur les Colonnes Morris pour remplir.
 C'est aussi l'effervescence devant le Théâtre de la rue Blanche: curieux, chasseurs d'autographes sont sur les dents pour essayer d’apercevoir Serpico lors de son arrivée, la police veille ainsi qu'un conséquent service de sécurité, on n'est jamais trop prudent.
La séance de ce soir affiche officiellement COMPLET même si nos services de renseignement nous indiquent qu'officieusement il reste quelques places de libres, idem pour demain.

 A l'intérieur, dans le hall d'entrée,  l'ambiance est plus détendue; quelques People ont fait le déplacement: Jean Réno, Patrick Chesnais (toujours aussi souriant), Mathilda May ( toujours aussi délicieuse ),Cristiana Reali, Nabilla (!?!!).
 On sent la tension monter d'un cran lorsque les "lumières s'éteignent" à 20h45, enfin pas complètement elles resteront allumées dans la salle pendant tout le spectacle ?!
Léa Salamé qui a été choisie pour animer les débats, nous présente Le Parrain avant de s’éclipser quelques minutes, le temps qu'une compilation des meilleures scènes de l'acteur défilent sur l'écran géant.
Il apparaît enfin, sous un tonnerre applaudissement ! Al Pacino est devant nous en chair et en os après des mois d'attente pour nous présenter son "One man show" pour la première fois en Europe continentale. Il l'avait déjà présenté à Londres en 2015.
 Al Pacino nous fait son show, nous raconte des anecdotes sur sa vie: son enfance, sa découverte du cinéma, ses premiers pas au théâtre ( le "Living Theatre"), ses débuts au cinéma.
Quelques anecdotes savoureuses sur le Parrain et ses rencontres avec Coppola alors qu'il était sur le point de se faire virer du tournage du film, comment il a refusé Star Wars...le tout secondé par Léa Salamé qui le "recadrait" de façon à avoir un fil conducteur à la soirée alors qu'il partait dans des impro sur d'autres sujets. Elle s'en est sorti honorablement même si la pauvre a tout de même été à coté de la plaque plusieurs fois.
Le public a aussi pu poser des questions, pour cela plusieurs micros ont été disposés en parterre et en corbeille puis Léa Salamé a laissé Al Pacino seul en scène pour la fin du spectacle pendant laquelle il parlera plus de ses coups de cœur Richard III, Salomé, Oscar Wilde.
Plus de deux heures d'un "One man show" passionnant, drôle, interactif, captivant.
Une belle soirée.

Le spectacle terminé, vient le moment de la "pigeonnade" de la soirée: le sois-disant cocktail en compagnie de la star pendant 30 min.
En fait chacun défile un à un dans un studio photo improvisé, après avoir bu un verre au bar, pour poser à coté de la Star, clic clac kodak, 10 secondes à ses cotés pour 950 euros.
Il ne faut pas être difficile.