Thursday, February 27, 2020

Apocalypses - François Avril et Philippe Druillet @ Galerie Barbier, Paris, du 28 Fév au 28 Mars 2020

Apocalypses - François Avril et Philippe Druillet @ Galerie Barbier, Paris, du 28 Fév au 28 Mars 2020

 Du mardi au samedi
de 14h à 19h30

10 rue Choron
75009 Paris

Métro: Notre Dame de Lorette






 archives:
 Dédicace Philippe Druillet @ Galerie Christian Collin, Paris, 01 Déc 2018
 Ecoute de " Both sides of the Sky" de JIMI HENDRIX @ Olympia, 29 Janvier 2018



Wednesday, February 26, 2020

Jean-Marie Périer @ Fnac Montparnasse, 26 Fév 2020

Jean-Marie Périer @ Fnac Montparnasse, 26 Fév 2020
 Jean-Marie Périer le photographe des années 60 et de Salut les Copains est en pleine promo pour la sortie de deux livres.
Le premier «1960-1970» est un livre de photos commenté, le second «Réjane ou la Belle époque» est un livre de Jacques Porel sur l'actrice Française Réjane qui fut une star en son temps ( contemporaine de Sarah Bernhard ) et l'arrière grand-mère de Jean-Marie Périer, éditeur de ce livre.
Jean-Marie est plein de vie et un véritable moulin à paroles. 
Nous avons eu droit aux anecdotes habituelles dont les fameux assistants "en costume Armani qui parlent à leur montre", celle-là il nous la ressort à chaque fois. Tout comme l'anecdote des Stones dans le relais routiers en pleine nuit. C'est toujours très intéressant mais un peu en pilotage automatique.
 Le livre «1960-1970» est superbe avec pleins de belles photos de musiciens anglo-saxons et français.
Jolie rencontre suivie d'une séance de dédicaces.



Sunday, February 23, 2020

Madonna @ Grand Rex, Paris, 22 Février 2020

Madonna @ Grand Rex, Paris, 22 Février 2020

Première partie assurée par ses musiciens en acoustique sur le bord de la scène pour une petite vingtaine de minutes

Un "concert" de la Madonne, qui se prend pour Axl Rose, en ne débutant son concert qu'a minuit. Soit plus de 3h de retard sur l'heure prévue. Les portes n'ont pas ouvertes avant 21h30 et vu les conditions drastiques d'entrée, cela a pris du temps avant d'aller pouvoir s'assoir dans la plus belle salle de concert de la capitale.


Un superbe spectacle avec de nombreux danseurs et de beaux tableaux. Un escalier en forme de pyramide qui sert aussi d'écran qui se démonte et se réassemble différemment selon les tableaux.
De belles projections tout au long du show.
C'est tout sauf un concert, on ne verra que quelques musiciens par-ci par-là épisodiquement pour faire joli, sinon ils sont invisibles. De très nombreux danseurs ou choristes avec de temps en temps plus de 25 personnes sur les planches.On se rapproche plus d'un spectacle de danse que d'un véritable concert.

Une Madonna un peu diminuée qui danse peu par rapport aux tournées précédentes, elle prend de longues pauses tous les 4-5 titres afin de se changer, de vendre aux enchères une photo pour une œuvre de charité ou tout simplement pour discuter, dont une fois en s'asseyant dans la salle à coté de Jean-Paul Gaultier. C'est sympa mais on n'est pas venu pour la voir tenir salon. Et surtout cela casse le rythme.

Un show d'un peu plus de deux heures qui va se terminer vers 2h15 du matin.
Beau spectacle mais on est loin d'un vrai concert. On sort un peu déçu.