Monday, June 15, 2015

KISS + The Dead Daisies @ Zénith, Paris June 16 2015

KISS + The Dead Daisies @ Zénith, Paris June 16 2015
see ya there
Bercy étant fermé c'est au Zénith que KISS joue, cette même salle avait accueillie la premier concert de la reformation , maquillée, avec Ace Frehley et Peter Criss.
La salle est copieusement garnie même s'il y  a de nombreux sièges vides de chaque coté dans les gradins au fond de la salle. Une fois de plus les prix sont prohibitifs allant jusqu'a 130 euros pour la première catégorie en tribune. S'en parler,  bien sûr, des packs VIP à 1000 euros donnant le droit à un soundcheck acoustique -non maquillé- d'une demi-heure, une séance d'autographe n fin d'après midi et une photo avec les 4 , cette fois-ci maquillés avant le concert plus un pass, une affiche et un tee-shirt exclusif -billet du concert non inclus.
Environ 50 personnes, 50 X 1000 euros: 50 000 euros dans les caisses rien que pour les packs VIP, ça paye les frais de la tournée (Hotel, roadies...) sans parler du cachet du concert...
Première partie de luxe avec The Dead Daisies featuring les who's who des musiciens de Los Angeles:
Richard Fortus (GNR), Dizzy Reed (GNR) Tommy Clufetos (Ozzy, Black Sabbath ) Marco Mendoza (Thin Lizzy, Whitesnake), John Corabi ( Motley Crue) et David Lowy (?)
Très belle prestation, un très bon groupe de Rock heavy qui s'éclate sur scène avec deux belles versions du "Hush" de Deep Purple et "Helter Skelter" en dernier morceau.
Dommage on aurait bien aimé que Nikki Sixx présent à Paris le même jour pointe le bout de son nez sur scène.
The Dead Deasies

KISS (Part 1 )

KISS ( Part 2 ) is HERE
Kiss a assuré le show comme il sait le faire depuis des années, avec tous les classiques...
La scène et les jeux de lumières sont magnifiques, Gene Simmons crache le feux... crache le sang... va faire un petit tour sous la toiture du zénith, Paul Stanley nous gratifie de ses pas de danse,toujours aussi ridicules, et de quelques mots en Français.
Sur "Love Gun" il "vole" au dessus du public pour atterrir sur une plateforme au milieu du public, effet garanti. Seule fausse note de ce show à l'américaine -somptueux- La voix de notre "star child" est loin d'être au top et " I was made for loving you" est massacrée.
Un final en apothéose -Explosions , confettis- et survol du public par Gene et Tommy Thayer, chacun sur un bras mécanique,  pour saluer la foule en délire.
Excellent !!!











Archives:
KISS @ Hellfest in Clisson June 20 2010 Part 1
 KISS @ Hellfest in Clisson June 20 2010 Part 2
Kiss @ Paris Bercy 2008 Part 7 , Part 6