Monday, December 2, 2013

Black Sabbath @ Paris Bercy, Dec 02 2013

Contact: irockinparis((@))yahoo((dot))fr
or on our facebook page


Black Sabbath @ Paris Bercy, Dec 02 2013
First show of BLACK SABBATH with in Paris in a very long time,probably since 1977.
Last time it was with Tony Martin as the singer for the Forbidden album around 1995 @ The tiny Elysée Montmartre theatre.
Heaven & Hell played with the late Ronnie James Dio in 2009 @ Casino de Paris

Funnily enough only 11000 tickets sold out of 16000.
Useless support band Uncle Acid & the deadbeats
Cela faisait longtemps que l'on attendait ça en France: le retour de Black Sabbath avec Ozzy au chant. Oublié le retour manqué d'il y a deux ans au Hellfest, remplacé à la dernière minute par le Ozzy & Friends suite au cancer de Tony Iommi toujours suivi par les médecins et qui doit se rendre à l'hopital pour son traitement toutes les 8 semaines. Malgré une abscence longue de 35 ans dans la capitale française du sabbat version Ozz, Bercy est loin d'afficher complet avec seulement 11 000 billets vendus.Ce n'est pas grave, les fans vont faire du bruit pour 16 000, ça commence fort, dès les premières mesures de "War Pigs" c'est Verdun dans les premiers rangs, rarement vu ça. On passe vite fait sur la première partie Uncle Acid & The Deadbeats, du sous-Black Sabbath sans aucune originalité.
Pour son retour en terres parisiennes, le gang de Birmingham a fait les choses en grand, le lightshow est superbe, l'écran géant divisé élégamment en trois parties permet de ne rien rater de ce qui se passe sur scène, des grimaces de Tommy Clufetos à la batterie qui tape sur ses futs comme un malade, du sourire de Tony Iommi en pleine forme, du regard concentré de Geezer Butler et de la démarche hasardeuse d'Ozzy digne d'un enfant de 3 ans qui vient d'apprendre à marcher. On a eu un peu peur en voyant des vidéos des concerts aux Etats Unis mais non, Ozzy est en pleine forme, bon OK, le chant n'est pas toujours très juste et la fatigue commence à se faire sentir vers la fin mais la prestation est largement à la hauteur de l'attente.
Le groupe enchaine tous les classiques ( voir setlist) avec 3 nouveautés sans (presque) aucun temps mort. Le son est monstrueux, un petit merci à Adam Wakeman qui caché derrière la scène en plus du clavier sur certains titres, double certaines parties de guitare de Iommi.
Final en apothéose avec le tube planétaire "Paranoid".
Après un dernier au revoir ou plutôt un adieu à la ville lumière, le groupe quitte la salle avec un Ozzy exténué, tout comme le public des premiers rangs mais le sourire aux lèvres.
Ouais mon gars, BLACK SABBATH c'est ça: un putain d'ouragan.
On attend avec impatience le concert du 23 juin au Hellfest.
Amen.

(c) Guino Patrice
Lots of young people in the audience
Very rowdy audience down the front, really crazy...
Stage is beautiful with 3 huge screens in the back Tommy Clufetos in the back on drums replacing Bill Ward, Geezer Butler on the left, Tony Iommi on the right and Ozzy dead center.
Sound is neat and great lightning
Ozzy is in fine spirit and healthy even though he seemed a bit tired at the end of the almost 2 hour set.
Perfect set with lots of oldies and the best of the new album "13", 3 songs including "End of the beginning" here on video
AWSOME GIG !!!

Photos (C)  GUINO PATRICE
 Nice to see the Sabb on top !

Iommi riffin' like no one else



 setlist / Adam Wakeman out of shot

 Pass sheet



Archives:
HEAVEN & HELL @ Casino de Paris 2009
Ozzy Osbourne @ Paris Bercy 2010

HELLFEST special:
 Iron Maiden, Black Sabbath, Aerosmith, Deep Purple, Status Quo & Slayer, Rob Zombie ,Megadeth @  Hellfest 2014
see ya there