Thursday, November 17, 2016

Peter Doherty @ Bataclan, Paris, 16 Nov 2016

Peter Doherty @ Bataclan, Paris, 16 Nov 2016
Premier VRAI concert de la ré-ouverture du Bataclan, Peter Doherty est venu avec ses Putas Madre comprenant Drew McConnell des Babyshambles à la basse,  sa copine aux claviers et tambourin, de nouveaux batteur et guitariste et toujours les danseuses et la petite violoniste.
Le concert débute par une Marseillaise au violon alors que Peter et son groupe débarque sur la scène du Bataclan.
La suite ne sera que confusion, grand n'importe quoi, versions de titres arrêtées puis reprises, jouées tout doucement puis plus rapidement, au gré de l'humeur du leader qui a l'air passablement déchiré tout en filant "droit" comme seul Peter peut le faire, cela sous la supervision de Drew qui doit faire office d'arrangeur et grand coordinateur afin que tout ce joyeux bordel tienne la route, Ouf !

Carl Barat qui regarde le concert sur le coté de la scène vient filer un coup de main salvateur, assez rapidement, sur un titre, ce qui réveille le public bien calme jusque là.  Il fait bon être dans la fosse... ou pas, puisque Peter va s'évertuer à balancer dans le public tout ce qu'il trouve à porter de main: harmonica, pied de micro, micro et guitares, tout au long du concert, le public beau joueur rendra tout.
Ce n'est pas très carré dans l'interprétation mais au moins c'est Rock 'n Roll, tout peut partir en couille à n'importe quel moment.
Carl revient sur la fin et les deux Libertines terminent par terre en mode lutte gréco-romaine, ce que ne semble pas trop apprécier Carl qui fera tout pour s'en dégager le plus vite possible.
Petit rappel et tout ce beau monde revient nous assener un "Fuck Forever" (ici en vidéo).
Sympathique concert.