Sunday, May 29, 2016

Paul McCartney @ Paris Bercy Arena, 30 Mai 2016

Paul McCartney @ Paris Bercy Arena, 30 Mai 2016
see ya there
Great 2h50 min show
Don't expect any surprises at a Paul Mccartney's show
It's always been  the same for years but it's good, once again we had "Michelle" in Paris
Une fois n'est pas coutume, nous sommes arrivés assez tôt ( 19h10) pour être bien placés dans la fosse. Nous nous frayons un chemin assez facilement jusqu’au 10e rang plein centre, il y a pas mal de place dans la fosse, beaucoup se sont assis, exténués après un longue attente dehors sous la pluie, pour certains cet après midi a ressemblé au parcours du combattant, ajouté à ça des consignes de sécurité draconiennes: aucun parapluie -bouteille-sandwich n'est autorisé dans l'enceinte; nous sommes suffisamment près pour apercevoir de façon tout à fait correct Paulo et suffisamment "loin" pour apprécier le show et les projections sur l'écran géant en fond de scène.
Comme toujours au concert de Paul McCartney on doit se taper ce putain de DJ insupportable qui nous joue des remix de titres de Paul (toute époques confondues) puis ensuite c'est au tour des écrans de s'allumer avec des images de... Paul et une musique de .. Paul. Ça commence à faire sacrément longuet surtout que Monsieur se décide à monter sur scène passé 21h.
Tout est oublié dès les premières mesures de "A hard days night" qui ouvre le show, les titres s’enchaînent à une vitesse incroyable: du Beatles, des Wings, des nouveaux titres et du vintage rarement joué sur scène tel le "Letting Go" des Wings où le "In spite of all the danger" des Quarrymen.  Paul alterne entre la basse, la guitare électrique ( et acoustique) et le piano. Pour les connaisseurs, à part les quelques menues surprises de la setlist dans le premier tiers du concert ( citées plus haut) son show est exactement le même depuis au moins 10 ans et s'articule exactement de la même façon. On doit encore supporter " Temporary secretary" certainement son titre le plus horrible et Ville de Paris oblige on a encore droit à "Michelle". Malgré ces petits "défauts" le show est toujours aussi spectaculaire. Le public Parisien est joueur et nous refait le coup du "Give peace a chance", cette fois-ci Paul l'accepte sans problème; le public est doublement joueur avec une petite Marseillaise improvisée. Paul comme à son habitude fait monter quelques chanceux sur scène: un couple pour une demande en mariage et une ukrainienne habillée avec la même robe que la fille sur la pochette d'un "Greatest hits" des Wings sorti dans les années 70 (photos plus bas).
Un gros show bien rodé et spectaculaire d'excellente qualité, seul bémol: la voix laisse de plus en plus à désirer mais à bientôt 74 ans on ne peut pas s'attendre à ce qu'il ait la voix de ses 20 ans.






a guy propose his girl and a girl was dressed up as the cover of the Wings album, fun !


 Pass sheet

 merchandising

 SETLIST
A Hard Day's Night
Save Us
Can't Buy Me Love
Letting Go
Temporary Secretary
Let Me Roll It + Foxy Lady
I've Got a Feeling
My Valentine
Nineteen Hundred and Eighty-Five
Here, There and Everywhere
Maybe I'm Amazed
We Can Work It Out
In Spite of All the Danger
You Won't See Me
Love Me Do
And I Love Her
Blackbird
Here Today
Give Peace a Chance
Queenie Eye
New
The Fool on the Hill
Lady Madonna
FourFiveSeconds
Michelle
Eleanor Rigby
Being for the Benefit of Mr. Kite!
Something
Ob-La-Di, Ob-La-Da
Band on the Run
Back in the U.S.S.R.
Let It Be
Live and Let Die
Hey Jude
Encore:
Yesterday
Hi, Hi, Hi
Birthday
Golden Slumbers
Carry That Weight
The End