Friday, September 11, 2015

Les Insus @ Point Ephémere, Paris, 11 Sept 2015

Les Insus @ Point Ephémere, Paris, 11 Sept 2015
Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka jouent ensemble dans un nouveau groupe pour nous faire, vraisemblablement, uniquement des titres de feu TELEPHONE. 
Ou alors est-ce un vrai groupe avec de nouveaux morceaux ?
On vous dira ça vendredi soir, photos et vidéos à l'appui. 

Pourquoi tout ça ? Pour faire un maximum de publicité à la campagne Marketing qui débute pour la sortie de l'intégrale TELEPHONE remasterisée et d'un best of contenant des inédits et des Live.
Les hostilités débuteront ce mois-ci avec un album de reprises, Superbus ouvrant le bal avec "Un autre monde" ( premier single) que ROCKERPARIS  à la décence de ne pas vous passer.

Bien sur, ce n'est pas une reformation de TELEPHONE car il n'y a pas de TELEPHONE sans la bassiste du groupe : Corine Mariennau.

Le groupe a déjà annoncé une date au Théatre Le Splendid de Lille le 15 Sept ( c'est déjà complet ) et une apparition à l'enregistrement de TARATATA le 20 Oct au Zénith de Paris ( à confirmer).

Concert événement avec trois musiciens de Téléphone rejouant ensemble. Rendez-vous devant la salle du Point Ephémère, les médias sont présents en force (BFM, LCI, France TV...) pour interviewer fans et prendre leur numéro de portable afin que ceux-ci les renseignent pendant le concert en envoyant titres joués et photos en direct. Pas vraiment d'effervescence tout le monde fait sagement la queue pour entrer sésame en main. Le Point Ephémère est un peu débordé ou fait un peu trop de zèle afin de vérifier toutes les places, mettre un bracelet - qui double sécurité est aussi tamponné- aux heureux chanceux: 300 fans qui ont pu acheter leur billet dès la fin Aout grâce aux indications de Richard Kolinka sur son compte facebook qui avait indiqué que c'était "le concert Rock à ne pas rater", les fans ont vite compris...
A l'intérieur de la salle la chaleur est étouffante et le concert n'est toujours pas commencé....
Pas mal d'animateurs de radio et tv dans la salle dont Nagui, Jonathan Lambert et quelques autres dont le visage m'est vaguement familier et... Patrick Bruel -juste à coté de moi- qui s'est bien éclaté pendant tout le concert.
L'ambiance monte d'un cran lorsque les premières mesures de guitare se font entendre et c'est parti pour un peu plus de 90 min d'un concert qui débute par "crache ton venin".
"On avait oublié de vous dire au revoir" lance Jean Louis "Et Merci" ajoute Louis avant que le groupe enquille sur un autre titre de son répertoire. Les titres vont s'enchainer les uns après les autres, que des tubes... Ca joue extremement bien, Les Insus font preuve d'une bonne cohésion sur scène, Ils ont répété tout l'été avec Aleksander Angelov, le bassiste d'Aubert qui sera brièvement présenté et restera relayé et caché a droite de la batterie de Kolinka pendant tout le set.
Les 3 ex-Téléphone sont souriants en semblent prendre du plaisir à jouer ensemble, à tel point qu'ils ne respecteront pas la setlist prévue et joueront "Flipper" à la demande de quelques fans du premier rang. D'autres titres prévus sauteront tel "Hygiaphone". Dans l’excitation du moment , on a pas vraiment noté la setlist titre par titre, on la publiera un peu plus tard, je suis sûr que des acharnés ont tout noté.
Sacré concert dans une chaleur étouffante, Louis en rira même en indiquant qu'ils avaient demandé la Clim' mais que ce n'était pas possible.
Grand concert... La fête aurait vraiment été parfaite si Corine avait été là. Dommage.
Difficile de croire, cependant, que le groupe après quelques répets et une complicité ( de façade ? ) retrouvée ne prenne la route que pour deux concerts -celui de ce soir et celui de Lille, qui fera figure de vrai teste- Les 40 ans de Téléphone auront lieu l'année prochaine en 2016, le groupe s'est formé en 1976, et je ne crois pas qu'ils passeront à coté d'une grande tournée estivale en espérant que Corine en fera partie même si je n'y crois guère.

Alors les gars "Ravalez vos rancœurs" rappelez Corine pour la Tournée 2016, ce serait vraiment dommage de clôturer cette histoire avec une fausse re-formation de Téléphone.
L'histoire vous jugera et la seule chose dont on se souviendra ce sera ça: Les (Insus) Portables ont tué Téléphone.





 






 





setlist: avec les liens vers des vidéos
Crache ton venin
Dans ton lit
Prends ce que tu veux
Fait divers
Argent trop cher
La Bombe humaine
Au cœur de la nuit
2000 nuits
Cendrillon
Le silence
Flipper ( à la demande du public , non sur la setlist)
J'sais pas quoi faire
Fleur de ma ville
New York avec toi
Un autre monde  (autre video du solo ici)
Tu vas me manquer
Le Vaudou ( à la demande du public , non sur la setlist)

["Hygiaphone" et "Ca c'est vraiment toi" sur la setlist mais non jouées]


Premier titre du concert: "Crache to Venin"

La genèse du projet résumée par Louis bertignac sur son forum:
"Mi-avril on se voit, Richard, JeanLouis, et moi, à l'occasion de l'anniversaire de Jean-Louis (évidemment on joue un peu)…
Fin-avril on se revoit, en plus petit comité, à l'occasion de l'anniversaire de François (Ravard) (et on joue aussi…)

On remet ça chez moi un jour de juin, puis un jour de juillet, (sans anniversaire) surtout pour jouer et jouer… C'est la fête quand même, on est enchantés de jouer ces vieux morceaux, et d'autres, ensemble… 
C'est à ce moment-là (je crois) que l'envie se pointe de faire un petit concert vers septembre, pour voir… François est très emballé, et nous aussi

Il manquait un 4ème pour tenir la basse, JeanLouis propose d'essayer un de ses potes, Alex, avec qui on s'est fait 3 répétitions (une chez moi et deux dans un studio) et tout s'est bien passé…
Et voilà !
Je ne connais pas vraiment la suite, mais jusqu'ici c'est du bonheur
"