Thursday, December 11, 2014

Debbie Harry @ Gaité Lyrique for BlackXs' 10th Anniversary, Paris Dec 11 2014

Debbie Harry @ Gaité Lyrique for BlackXs' 10th Anniversary, Paris Dec 11 2014
Paco Rabbanne's perfume Black Xs is 10 years old, so they are celebrating, they also have a Music label,
There is a very nice buffet with lots of canapés and drinks and hot food.
After an hour they opened the doors to the main room and we're getting 3 songs from the winner of the competition (here above).
Then we have a speech for the Marketing Director telling us how fantastic is the perfume and how fantastic it is to get Iggy Pop and Debbie Harry. I guess nobody cared as everybody's talking.
We're getting a bit nervous as we don't see any drum kit on stage anymore and just one guitar, in fact it's not Blondie, it's just Debbie Harry with two musicians (Tommy Kessler & Matt Katzbohen from Blondie) and without Chris Stein.
 Heart of Glass

She's playing 4 songs:  "Denis", " A rose by any name", "Take me in the night" and final song "dreamin'" ( here on video) to a half empty room.
as soon as she's done everybody's rushing back to the buffet leaving the poor DJ entertaining a couple of people in the main room.
Debbie did a good job but it's a bit sad to see her perform in such poor conditions and just a 15 min show.
Petite soirée assez sympa pour les 10 ans du parfum de Paco Rabbane BlackXS, un superbe buffet, le seul point intéressant de cette soirée.
On a droit a 3 titres du gagnant du concours du Label BlackXS Guy Ivory, sans grand intéret puis un petit discours sur le parfum et c'est au tour du "special guest" de monter sur scène.
Ca s'annonce mal puisqu'entre la première partie et la tête d'affiche la batterie a disparue et il n'y a qu'une guitare sur scène.
Le présentateur annonce Debbie Harry qui vient toucher son chèque en nous interprétant des versions ré-arrangées pour l’occasion de titres de  de Blondie (voir setlist au dessus). Un concert de 15 minutes pour 4 titres, devant une salle à moitié vide et c'est fini. Un peu du foutage de gueule quand même. Quand je pense que j'ai discuté avec des journalistes de mode venues spécialement de Londres pour ça , j'ai du mal à le croire.
le concert était sympa mais un peu court, c'est le moins que l'on puise dire.
Ça faisait plutôt fin de kermesse d'une PME de province.
Le concert à peine fini tout le monde est sorti de la salle pour retourner au bar laissant le pauvre DJ animer la soirée devant 5 personnes.
Heureusement que le buffet était sympa.
 There s a riot goin'on (far right)