Friday, February 5, 2016

ELTON JOHN @ Olympia, Paris, Feb 05 2016

ELTON JOHN @ Olympia, Paris, Feb 05 2016
3 concerts à l'Olympia pour ELTON JOHN: les 5 et 6 Fév.,  le troisième ( le 07 ) a été rajouté à la demande générale et toutes les dates sont complètes.
Les prix sont sidérants: 150 Euros au balcon ( c'est à dire tout en haut), 200 Euros au fond de l'orchestre et 250 Euros devant.
Mauvaise pioche pour ceux qui se retrouvent dans les premiers rangs sur la droite, avec le piano, ils ne verront que le haut de la perruque d'Elton de tout le concert, dommage à ce prix là.
Bien sûr, le concert débute à 20h, nous arrivons donc en plein milieu du second titre, on a donc manqué "Funeral for a friend" qui ouvre le set.
Elton au piano sur la gauche, ses musiciens habituels à droite dont Matt Bissonnette à la basse ( qui a joué avec david Lee Roth et Joe Satriani) , Nigel Olsson à la batterie et Davey Johnstone aux guitares plus un percussionniste John Mahon -qui s'est pris pour Ray Cooper pendant tout le show- et un clavier Kim Bullard.
Le ton est donné dès le début, ce sera un concert Rock avec tous les classiques des années 70 ainsi que quelques nouveautés issues du nouvel album Wonderful Crazy Night qui vient de sortir. Le bougre est en forme: ses petits doigts boudinés s'agitent rapidement sur l'ivoire et sa voix est puissante même s'il ne peux plus monter dans les aigus laissant son percussionniste combler les montées. Tout n'est pas au top, sur certains morceaux ça fait un peu orchestre de bal -de luxe certes- mais de bal quand même.
Le plus drôle étant le petit rituel d'Elton entre chaque titre: se lever pour saluer le public, faire un demi-tour autour de son siège, boire un coup dos au public et se rassoir derrière son piano non sans avoir fait un petit signe aux personnes des premiers rangs - un clin d’œil généralement ou un petit signe de la main- et se rassoir derrière son piano pour entamer le titre suivant.
Elton n'oublies pas Maurice White décédé la veille.
Le public est à fond se levant, lui aussi, entre chaque titre. Autour de moi on se croirait à une réunion de fin d'année organisée par Carmignac, j'ai l’étrange impression de n'être entouré que par des banquiers et leur femme.
La rappel est convenu " Saturday Night's..." mais claquant, comme à son habitude Elton signe, sous l'oeil vigilant de son assistant, les pochettes vinyles et programmes -en priorité- qui lui sont mis sous le nez.
"Your song" et "Guilty Pleasure" clôturant 2h30 d'un show , certes pas toujours très fin mais carré.
Un bon moment.












 Merchandising

Saturday Night's all right (for fighting)

Wednesday, February 3, 2016

Exposition "Pop Music Revolution" par Sylvie Lebre @ Galerie Stardust, Paris -Du 02 au 27 Février 2016-

Exposition "Pop Music Revolution" par Sylvie Lebre @ Galerie Stardust, Paris -Du 02 au 27 Février 2016-

19 Rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° République
 Email : contact@lagaleriestardust.paris

Sylvie Lebre les a tous pris en photo:
 Les Stones ( Pavillon d' Hermenonville, Palais des Sports), Le Festival de l'Ile de Wight ( The Who, Doors...), Alice Cooper, Joan Baez, Led Zeppelin et plein d'autres... que du Classic Rock pour cette exposition de photos en noir & blanc.
 Cerise sur le gâteau des photos inédites d' Eric Clapton & Jimi Hendrix, ensemble,  discutant tranquillement au Speakeasy de Londres par le photographe Dominique Petrolacci qui avait confié ses négatifes quleuqes jour avant son suicide à Sylvie pour qu'elle en prenne soin.

Tuesday, February 2, 2016

Jack Black @ Fnac St Lazare pour "Chair de Poule", Paris, 02 Fév 2016

Jack Black @ Fnac St Lazare pour "Chair de Poule", Paris, 02 Fév 2016
Rencontre d'une petite demi-heure avec JACK BLACK pour la sortie d'un film pour gamins "Chair de Poule", On n'a pas vu le film donc on ne pourra pas vous en parler. 
Quelques questions posées par un journaliste de Première
Jack a, bien sur, parlé du film, de ce style de film -qu'il ne connaissait pas- de la préparation pour son rôle, un peu de sa carrière et aussi - et surtout- de Tenacious D, la plupart des fans présents étant là pour ça.
Nous on est plus fan du rocker déjanté qui jouera cet été en tant que Tenacious D au Rock am Ring et Rock am Park mais malheureusement pas au Hellfest.
 Ambiance décontractée, pas de séance de dédicace prévue, Monsieur devant prendre son avion au Bourget mais il a quand même signé quelques disques à la fin et posé pour des photos avant de s'éclipser.
Très sympa

Un petit merci à l'attachée de presse de la Fnac , adorable comme toujours.







Steven Wilson @ Palais des Congres, Paris, Feb 01 2016

Steven Wilson @ Palais des Congres, Paris, Feb 01 2016
Un Palais des Congres copieusement garni même si la partie derrière la table de mixage (40 % de la salle) est fermée au public.
Il fallait être à l'heure en ce lundi , il n'est pas 20h lorsque l'écran géant situé derrière la scène commence a diffuser les premières images. Les musiciens apparaissent au bout de quelques minutes, le même formation que lors de son passage au festival Guitare en Scène en Juillet dernier. Voilà ce que nous écrivions à l'époque: "Changement complet de registre avec Steven Wilson et sa musique planante, entre Pink Floyd et Rush, les fans de prog' sont ravis. Superbe scène avec écran géant et de véritables films d'animation en projection pendant les morceaux, superbes.
Musicalement , il faut être dans le trip pour vraiment apprécier, avec certains morceaux conçus comme de véritables petits opéras long de plus de 10 minutes. Impressionnant, et beaucoup mieux qu'on ne l'imaginait."
On ne va pas en changer une virgule, Bon -comme Prince- Monsieur refuse les photos, il y a pourtant bien 2 photographes de presse au début du concert. Les projections sont toujours aussi impressionnantes, de même que le lightshow -bien étudié- et le son puissant et impeccable.
Steven parle un peu entre les titres pour les présenter et fait un peu d'humour, on ne peut pas dire qu'il ait un charisme incroyable, on a plutôt l'impression d'avoir un geek dans un costume trop grand pour lui qui essaye d'en faire des tonnes pour atténuer sa nervosité. Mais musicalement c'est imparable -quand on n'aime ce style de musique-.
On en a pour son argent, le concert étant divisé en deux parties d'environ 90 min chacune.
Le Monsieur doit être un fan de Bowie, en plus de la musique d'ambiance qui nous a fait patienter avant le concert, nous avons droit à une reprise de Ziggy avec une belle version de "Space Oddity" peu avant le rappel.
 Excellent concert dommage que Monsieur ne souhaite pas être pris en photo.

Another great concert by Steven Wilson & band, with his modern prog' music, sound and lightning were excellent. Can't say the guy as a great charisma on stage but the music speaks for itself. Projections and movies on the big screen gives an extra special flavour to the music.
Tribute to Bowie with a cover of "Space Oddity"
 Merchandising & setlist