Wednesday, July 19, 2017

Earth Wind & Fire Experience + Extreme + The Kenny Wayne Shepherd Band @ Guitare en Scène, St Julien en Genevois, 22 Juillet 2017

Earth Wind & Fire Experience + Extreme + The Kenny Wayne Shepherd Band @ Guitare en Scène, St Julien en Genevois, 22 Juillet 2017

[ des internautes nous signalent -et plus particulièrement un- que ce " groupe" qui tourne sous le nom de EW&F Experience n'a rien à voir avec le groupe original qui tourne de son coté ( tournée US qui démarre aux USA avec Nile Rodgers) voir la note sur Wikipedia à ce sujet ici ]

Earth Wind & Fire Experience feat. Al Mc Kay ouvre les hostilités pour cette dernière et quatrième journée du festival Guitare en Scène.
Il ne reste du groupe original ( en fait de la formation 1973-1981) que le guitariste et compositeur Al McKay d’où le nom à rallonge comprenant le "Experience" et "Feat Al McKay". Il n’empêche, ce qui reste du EW&F original a fait danser le public Genevois sur leurs tubes Funk et groovy, même si des tubes ils n'en ont pas tant que ça.

 On peut se demander ce que le groupe fait dans la programmation ( tout comme L.E.J. hier ) d'un festival dédié principalement au rock et à ses guitares mais une petite touche de Funk est fort appréciable surtout lorsque l'on assiste aux 4 jours et puis cela permet d'élargir le public.
Kenny Wayne Shepherd doit suivre sur la scène extérieure, leur manager n'ayant pas le même satellite météo que l'organisateur - la pluie menace- l'ordre des groupes est inversé Kenny jouera plus tard dans la soirée et c'est Extreme, après un rapide changement de plateau qui prend la suite du EW&F.

 

Cela doit bien faire 20 ans que nous ne les avons pas vu en Live. La formation est presque la même qu'à leurs débuts seul le batteur manque à l'appel.
De nombreux fans ont fait le déplacement et le groupe joue en terrain conquit. Leur hard-rock funk fait des ravages. Gary Cherone arpente la scène comme un beau diable et Nuno Bettencourt est toujours aussi agile de ses 10 doigts.
Pendant près de deux heures le groupe va enchainer sans temps morts tous leurs plus grand titres, bien sûr une petite partie acoustique est de rigueur, ( la chanson " More than words" n'est pas oubliée) mais ce n'est que pour repartir de plus belle.

 







Et c'est avec le "We are the Champions" de Queen, repris en chœur par 5000 personnes, que les américains quittent la scène. C'est la fête à St Julien en Genevois et tous les membres du groupe sautent dans la fosse afin de saluer leurs fans.
Le groupe peut être content de leur prestation, c'est la plus fun et la meilleure du festival.

Petit moment de flottement, c'est le cas de le dire, puisqu'une forte pluie s'abat sur le site, Kenny Wayne Shepherd dont c'est la seule date en France est attendu comme le messie. Il devra patienter un peu, il est programmé sur la scène extérieure, et pour combler les organisateurs font appel à Aynsley Lister pour nous jouer quelques titres bientôt rejoint par le régional de l'étape Johnny Gallagher.
Les cieux devenant plus clément, Kenny  avec un peu de retard sur l'horaire prévu, peu enfin nous asséner son blues rock de très bonne facture. Le gars est loin d'être un manchot et nous avons droit à quelques superbes envolées. Les compos sont de qualité et le groupe assure derrière avec la basse un vieux routier qui a joué avec tout le monde ( Jackson Browne, mellissa etheridge...) : Kevin McKormick. Le chanteur, doté d'une superbe voix doit être un grand fan de Paul Rodgers, il lui a piqué tous ses tics scéniques.
Excellent concert se terminant sur une reprise endiablée d' Hendrix.


 

 
 
Après une petite pause salvatrice ce sont les Écossais de King King qui clôturent ce festival de belle manière avec leur blues rock de qualité.

PHOTOS à Suivre ce soir...