Thursday, February 18, 2016

Shuggie Otis @ New Morning, Paris Feb 17 2016

Shuggie Otis @ New Morning, Paris Feb 17 2016
Quelques années après ces concerts complets de la Bellevilloise (24 Nov 2012) et du Silencio (le 25 Nov 2012) Shuggie Otis est de retour à Paris pour la première date de sa tournée Européenne qui affiche -Complet-.
On débarque nonchalamment vers 20h30, les portes ne sont toujours pas ouvertes, Monsieur vient d'arriver pour un rapide sound-check, dehors les fans , pour la plupart arrivés vers 19h -heure habituelle- sont frigorifiés. 
Le concert débute vers 21h30, Shuggie est très classieux dans son costume avec son chapeau et son foulard malheureusement ça démarre mal: il n'arrive pas à faire fonctionner sa guitare -moment de flottement pendant quelques minutes- puis c'est le micro qui est mal positionné -rebelote-, on n'entend pas sa voix idem pour la guitare, on se demande même à un moment si Shuggie frappe les cordes... le désastre s'annonce, pourtant le groupe derrière assure, il a ses deux fils à la basse et à la batterie.
les titres s'enchainent et Shuggie commence petit à petit à prendre de l'assurance, le jeux de guitare s'améliore mais reste approximatif noyé sous les effets en tout genre, la voix se fait petit à petit plus chaude malheureusement c'est la fin du premier set après 50 min. Dommage juste au moment ou on commençait a rentrer dans le concert
La seconde partie sera largement meilleur même si le saxophoniste (qui s'époumone un peu trop)  et le clavier prennent de nombreux soli, Shuggie se contentant d'accompagner son groupe... encore un moment de flottement lorsqu’une fille monte sur scène à la demande du guitariste, elle a une annonce à faire: allons bon qu'est ce que ça va être ? la demoiselle appelle son compagnon sur scène, il ne comprend pas et se fait attendre, pendant ce temps Shuggie gratte sa guitare.. c'est une demande en mariage ! une première ! Bon le concert reprend.
On aura droit à quelques fulgurances à la guitare vers la fin du set mais malheureusement bien trop rares.
Pas de rappel.
On ressort déçu, quel dommage de voir tant de talent gâché.